Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
¿ Cómo Te Lama ?

Premier trajet, premières péripéties

Premier trajet, premières péripéties

J'ai effectué mon trajet Saintes - Salamanca avec Eurolines, plus de peur que de mal, on dira que c'était le début de l'AVENTURE.

Ce "matin" départ initialement prévu à 00h45 à Saintes, il est précisé sur le site des tas de choses comme le fait qu'il est impératif de bien arriver au maximum 30 mn avant le départ pour enregistrer les bagages. Jusqu'à 00h30 aucun signe de vie à la gare routière.

Puis d'un coup surgit un bus sorti de nulle part, on court avec les sacs, je donne mon billet au chauffeur qui ne parle pas un mot de Français, on balance les sacs dans la soute, un ptit bisou d'adieu et le bus par à toute allure et disparaît en 1 seconde, c'est un peu brutal c'est le départ !

Et avec ma chance légendaire, me voici partie pour un trajet ... particulier ... 

J'aperçois au fond une paire de siège libre, je me dit

"Youhouuuu à moi la tranquillité sans voisin avec qui partager le siège, ça va être royal !" Mais c'était sans savoir que la personne devant moi était un alcoolique notoire. Je me disais bien que j'avais sentie une odeur particuliere, c'est quand j'ai entendu un grand PATATRA et que j'ai senti que j'avais les pieds mouillés que j'ai compris. Ce charmant personnage "défoncé comme un terrain de manoeuvre" (parait que ça se dit ! ) s'est étalé à moitier dans le couloir, à moitier sous son siège et sous le mien, laissant couler TOUTE sa sangria de  3L partout sur lui, sur moi, sur le sol...

Première et derniere expérience avec la Sangria! 

Parce que 9h de bus avec une odeur vinasse, à 120 km/h dans les chemins tortueux de montagne par 5 °C et sous la mousson ça ne s'oublie pas. Il faut le préciser les chauffeurs espagnols ne conduisent pas les bus ils les font voler.

Passons les détails vers 4h arrêt dans un "Hotel/Bar/PMU" je cours prendre l'air et aller aux toilettes, parce que Eurolines promet des WC et la Wifi, mais je les cherche toujours. En sortant des toilettes j'aperçois deux personnes que j'avais remarquées dans le bus et les rejoins.

Et la c'est à nouveau le drame, PLUS DE BUS... 5 Minutes de flippe intense

(Ne JAMAIS sortir du bus sans avoir au moins son argent, ses papiers et son portable)

Quelques Espagnols bien rigolos qui nous disent "Si si le bus est parti sans vous", sympa la blague au réveil à 4h du mat !

Le bus était allé faire le plein... !!!

Le trajet s'est finalement bien terminé, je suis arrivée saine et sauve à 11h20 au lieu de 12h00 dans la famille et maintenant je rattrape ma nuit avant le premier jour d'école.

En résumé Eurolines ce n'est pas mal car bien moins cher que le train et l'avion par conséquent il ne faut pas s'attendre à du luxe. Seulement faites passer un alcotest à celui que vous choisirez comme voisin.

Les seules choses dont il faut se méfier ce sont les horaires qui ne sont absolument pas respectés et les chauffeurs qui pour ma part ne parlaient qu'Espagnol et ne feront absolument aucun effort pour se faire comprendre.

Bref ma famille d'accueil est bien sympa, il s'agit d'un appartement immense au dernier étage d'une résidence qui offre une belle vue de la ville, et l'hospitalité à plus de 5 étudiants ou voyageurs. Si quelqu'un à besoin un jour d'une bonne adresse à Salamanca...

 

Hasta Luego !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article