Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
¿ Cómo Te Lama ?

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

Avant de partir à Cusco, je dois raconter encore un peu Arequipa, on y est restés pas mal de temps, c'est une ville sympa, et jolie. Mais je crois que c'est là qu'on a remarqué le regard des Péruviens envers nous. C'est une ville beaucoup moins touristique, un peu comme Lima. Les habitants sont certainement moins habitués à croiser des touristes blancs dans la rue. Après m'être faite tabassée en France par des "fille" croyant que j'étais lesbienne avec mes cheveux courts me voilà dans la peau d'une blanche dévisagée par les sud-américains. Manque plus grand-chose pour que j'ai subi les toutes les discriminations dont souffre le monde.

Nous y avons vu les premières choses bizarres aussi, car jusque-là nous avons toujours été dans des lieux touristiques, fais pour les touristes avec les habitudes des touristes. Arequipa est normalement une ville de transition, on arrive de Huacachina, on dort et le lendemain c'est parti pour le Canyon ou directement pour Cusco. Nous on est restés 2 jours avant le canyon, 3 jours de canyon et ensuite 2 jours après le trek. Je suis contente qu'on ait pu prendre le temps, et qu'on ait profité de ce voyage plutôt que de se précipiter et se fatiguer. 

Donc dans cette ville tout peut devenir un job. On croise au coin des rues des gens vendant des rallonges, d'autres des trombones, certains des chaussettes et d'autres des photos d'identité de personnes inconnues. Et je n'exagère même pas, ici on peut acheter une grande quantité de bretelles de soutif et les vendre dans la rue comme on vend des glaces. 

Imaginez-vous en panne de tube de colle, mais pas d'inquiétude le mec au carrefour à côté du McDo vend de la glue, à côté de celui qui vend des bonnets de bain...

Ce pays me fascine, il se passe quelque chose d'insensé chaque jour. Ils ne sont jamais en panne d'inspiration.

J'ai adoré prendre mon petit déjeuner à Crepissimo, forcement on est Français la nourriture et l'ambiance Française ça manque vite. Les prix sont les prix Français mais qu'est-ce-qu'on ne ferait pas pour une crêpe? Et alors pour une crêpe à la mangue je n'en parle même pas. Un établissement qui a 4,5 étoiles sur tripadvisor autant le mentionner.

Ce qu'on a encore du mal à comprendre depuis qu'on voyage on a souvent des moments de nostalgie de la France donc on cherche ces grands établissements qui nous font un peu rentrer chez nous. Ils sont marqués Français, ils font de la cuisine Française pour des Français mais personne ne parle la langue..

Quand je vais au resto Indien le mec parle Indien ! Mais quand on veut entendre du Français là on peut toujours se brosser.

A part à la boulangerie à  AguasCalientes où le patron est un Charentais mais ça c'est pour plus tard.

Il y a quelque chose qui m'a beaucoup plus dans ce restaurant, d’abord la petite terrasse au soleil, ça fait vraiment petit déjeuner de vacances j'adore ça, mais surtout à l’intérieur, les tables sont des tables de jeux. Je trouve ça vraiment sympa de se faire une partie de dames en attendant sa crêpe. Bon nous on est deux mauvais joueurs, et on est tombés sur la table des petits chevaux, Warren à des règles dont je n'ai jamais entendu parlé. La partie a été courte ... 

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca
Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca
Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

D'ailleurs pour mettre les choses au clair entre tout le monde voici les règles officielles du jeu des petits chevaux : 

"Deux, trois ou quatre joueurs disposent chacun de deux à quatre pions-chevaux formant une écurie. Le parcours est d'abord commun à tous les joueurs. Un pion qui arrive sur une case occupée par un concurrent provoque le retour de celui-ci à son écurie (le départ). Le jeu se joue avec un seul dé dans le sens des aiguilles d'une montre.

Si un pion rattrape un pion adverse, il le renvoie dans son camp.

En fin de parcours, une dernière phase impose de ranger les pions en obtenant le chiffre exact de la case à atteindre."

Je me rend compte que j'avais raison, ça fait du bien pour une fois ! 

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

A Arequipa nous avions notre hôtel tout près du plus grand couvent du monde, le couvent Santa Cataline. Vous remarquez vous aussi qu'il y a beaucoup de records au Pérou? Je ne comprends pas qu'on en entende si peu parler.

Il paraît que c'est un endroit magnifique, mais nous ne l'avons pas visité car ça me fait un peu flipper des gens qui se consacrent à Dieu et qui désolée, mais gachent leur vie à ne profiter de rien et ne pas connaître le monde extérieur pour l'adoration d'une image... Chacun son point de vue voilà le mien. Aussi parce que l'entrée coute une petite fortune, pour un voyageur à petit budget comme nous, 10€ par personne ici c'est énorme.

Il a été construit en 1579. Sa surface est de, excusez-moi du peu, 20 462 m². Il hébergeait à l'époque 450 religieuses en clôture, qui n’avaient aucun contact avec le monde extérieur jusqu’en 1970. Aujourd'hui, il compte environ 40 carmélites.

Le couvent est si vaste qu’il est semblable à une petite ville avec ses rues, ses jardins, ses cloîtres et ses parcs.

Bon sur Tripadvisor il a obtenu 95% ce n'est pas rien. Et notre ami Allemand Yuri nous a dit que c'était un endroit incroyable, donc à ceux que ça intéresse je le conseille tout de même.

Si je me souviens bien la ville propose des tours gratuits en bus du centre historique et des dégustations.

 

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

Voila tout ce qu'on a vu du couvent, alors vous être grands vous cherchez sur google, merci. 

:D

 

Bref il est temps de partir pour Cusco. Ce qu'on avait pas compris c'est que notre tours organisé prennait des vacances à partir du 19 pour Noel et nous contions partir pour Cusco le 21. Probléme! Pas tellement, PéruHop nous à gentilment proposé de nous remboursser la fin du séjour ou de nous reserver un bus pour le même prix. Facile, rien à faire on a accepté qu'ils nous réservent le bus. La compagnie une des meilleure et des plus safe du Pérou, se nomme Civa. Et si vraiment vous voulez vous faire plaisir il y a la classe au dessus ExcluCiva.

Repas compris, siège confortable. Après on aime ou on aime pas mais il y a un film imposé tout au long du trajet. 

On voyage toujous de nuit pour ne pas perdre de temps, et ça économise une nuit d'hotel, c'est un bon plan de voyageur. Prenez le c'est cadeau.

Arrivés à Cusco, premièrement on se les gèle sévère ! 

On arrive tout juste du Canyon où on s'est desséchés par 35 degrés et la on arrive à Cusco, en pleine mousson par 10 degrés.

Sachez que le Pérou est si vaste, et a un climat tellement particulier que l'est du pays peut être en hiver tandis que l'ouest est en été. 

Passer d'une saison à une autre en une nuit, CHECK!

On range les shorts et on cours acheter les pulls en Alpaga !

Deuxièmement, au premier abbord on ne trouve pas à la ville le charme auquel on s'attendait. Ca nous a parru bizarre mais c'est pareil que pour Arequipa Cusco n'est qu'une ville de transfert, habituellement les gens n'y restent pas plus d'une nuit. Nous on est restés du 21 au 30. On ne voyage pas commes les autres.

Au final j'ai beaucoup aimé la ville. 

On y a passé des moments inoubliables.

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca
Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

Nous avions réservé un petit Backpackers très intimiste, 5 chambres je crois, et vraiment agréable, le Panay Guest House. La gérante est une femme adorable et je le répéte se faire son propre repas dans un hotel c'est vraiment génial. La nuit coutait quelque chose comme 10€, ils nous ont gentilment (et gratuitement) gardé nos sacs pendant 3 jours quand nous sommes allés au Macchu Pichu. C'est un endroit que je recommande, qui se situ à 2 minutes à pied du centre historique, que demander de plus ?

Panay Guest House, Petit dej qui donne des forces Coca Leaf
Panay Guest House, Petit dej qui donne des forces Coca Leaf

Panay Guest House, Petit dej qui donne des forces Coca Leaf

C'était un petit refuge bien sympa. Mais c'est aussi ici que s'est produit le drame...

Qui a fait que nous avons boudé la douche pendant 2 jours...

Quoi qu'entends-je ? Vous n'avez jamais entendu parler de la douche électrique? 

Ce n'est pas une nouvelle option de la peine de mort hein!

Quoi que..

Ici le système d'eau chaude est .. particulier. Etre au Pérou c'est se mettre en danger en permanence, on n'est jamais sur de s'en sortir en un seul morceau, avec les transports en commun, la nourriture, les tremblements de terre et aussi,...bin la douche.

C'est simple vous avez le choix, soit eau froide, soit eau tiède avec risque d'électrocution.

En France il est interdit d'avoir une installation électrique à moins d'un metre d'un point eau, j'appellerais ça la loi Cloclo ...

Bref

Ici le point d'eau est électrique...

Donc si vous vous approchez trop près de la sortie d'eau c'est l'électrocution garantie. Warren en a fait les frais, il est ressorti de la douche traumatisé, avec une main inerte et toute blanche. Il a eu le malheur de vouloir changer la température, quelle idée aussi. Je vous passe les détails, vous n'avez qu'à voir la photo pour comprendre.

Bizarrement je n'avais jamais rien lu là-dessus, je crois que ça fait partie du rituel de passage des voyageurs, personne ne vous en informe par vengeance, ils se sont fait électrocuter, vous vous ferez électrocuter aussi. Et bien voila aujourd'hui j'ai dévoilé le secret. Amis voyageurs ne touchez à rien quand vous prenez une douche, subissez l'eau froide s'il le faut! En plus ça rafermit.

 

Cocori - Cuscooooo : Premiers instants dans la capitale Inca

C'est à Cuzco que nous avons fait une de nos plus belles rencontres. Je suis triste de ne pas avoir pris son contact parfois on ne pense pas à ces choses-là et on s'en veux ensuite.

Nous avons rencontré Paulo, un passionné de son pays, plus précisement de sa région. Nous visitions le marché de Noel de la place des armes, quand un Indou nous à abordé, il parlait Français et vivait au Pérou mais est né aux Etats-Unis... 

Il nous proposait un repas dans son restaurant qui ouvrait pour Noel. Un concept vraiment sympa. Une seule grande table, un seul menu, et une soirée entre voyageurs qui sont loin de leur famille pour partager ses passions, faire des jeux, faire de la musique etc.. Mais nous n'y sommes pas allés, le menu était un peu trop compliqué pour nous et un peu trop cher. Mais ce monsieur nous a offert à boire, et en discutant avec lui de pourquoi nous étions là, il a tenu à nous présenter Paulo.

Il nous a amenés jusqu'à sa boutique, cela fait vraiment plaisir de rencontrer des gens qui vous aident juste pour le plaisir. 

Alors Paulo a reprit la collection de sa maman. Sa boutique se trouve sur la place des armes, du côté du Bembos. Quand on passe devant on ne voit rien de spécial et on ne s'y attarde pas, pourtant ce qu'il cache au sous-sol est un vrai trésor qu'il prend plaisir à faire découvrir à qui le veut.

Sa maman a réussi à réunir tout le patrimoine de la région de Cusco, c'est impressionnant. Ils connaissent la signification de chaque couleur, de chaque motif, l'utilisation de chaque vêtement pour chaque occasion. Paulo nous a fait essayer plusieurs tenues, nous les a expliquées. Pour une styliste en formation la découverte de ce trésor a été un moment fantastique que je ne suis pas prête d'oublier.

Conchita avec un coup de soleil sur le nez

Conchita avec un coup de soleil sur le nez

La boutique se trouve par là.

La boutique se trouve par là.

Nous avons souvent mangé sur ces balcons qui entourent la place des armes, on devient les specateurs de la vie de la place. 

Mike Jagger et la maman de Paulo.

Mike Jagger et la maman de Paulo.

Voici un lien qui vous aidera à comprendre les costumes traditionnels Péruviens.

http://www.perouenfrance.com/costumes-traditionnels-du-perou/

Je vous laisse ici avec un live des Rolling Stones. Oui c'est pas Péruvien mais c'est bien !

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article