Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
¿ Cómo Te Lama ?

Guadalajara - José Clemente Orozco

Mon cher guide m'a fait visiter le centre de la ville où il a grandi : Guadalajara.

De son mini Los Angeles jusqu'au centre il nous faut bien 1h30 de trajet, à pied, en bus puis en métro.

Nous avons tout d'abord visité un immense marché dans lequel on peut voir un peu d'artisanat, mais surtout beaucoup de Made in China.

Parfois je me demande comment la Chine fait pour fabriquer le monde entier... Jusqu'à reproduire l'artisanat de chaque pays quand on y réfléchit c'est chaud non? Alors là nous avons notre usine Kenya, ici notre usine Paris... C'est un peu comme l'attraction de Disney avec les poupées du monde entier.


Bref il a aussi une partie un peu "magique", dans celle-ci vous pouvez vous procurer des poupées Vaudou, des reliques, des savons, parfums et poudres aux divers "pouvoirs". Mais encore une fois ça fait très made in China.

L'endroit donne moins la chair de poule que la partie en mode "magie noire" de Gamarra à Lima. Je m'y suis tout de même procuré le nécessaire afin de régner sur les hommes et de tous les avoir à mes pieds !

 

Savon et poudre pour dominer les hommes !

Savon et poudre pour dominer les hommes !

Quéque ça dit? 

* Le savon : Domine ton homme ! 
"Ce savon à des propriétés cachées, la femme qui l'utilise quotidiennement aura toujours son homme à ses pieds."

 

Et ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis les meufs :D

* La poudre : Apprivoise les beaux gosses !

"Saupoudrer sur le corps en sortant de la douche pour conquérir la personne que vous désirez avant de sortir dans la rue."

Muhahahahahah

Muhahahahahah

LOL 

Mais si j'écris c'est en fait pour vous parler d'art !!! Je vais faire de mon mieux car je ne suis pas non plus une experte mais j'ai suivi deux visites guidées passionnantes :

Palacio de Gobierno et Hospicio Cabañas

et je pense qu'il est important d'en parler car ça m'a clairement bouleversée ! Et après quelques années d'études d'art je suis tellement étonnée de n'avoir jamais entendu parler de ce génie Mexicain nommé José Clemente Orozco !

José Clemente Orozco

José Clemente Orozco

Le Palacio de Gobierno se trouve dans le centre historique de Guadalajara, il est même le témoin temporel de la fin de la révolution Mexicaine, grâce au coup de feu d'un homme de Monsieur Pancho Villa !

En effet à 17h00 le 30 Janvier 1915, une balle fût tirée depuis la Plaza de Armas sur l'horloge du Palacio afin qu'elle s'arrête en indiquant pour toujours aux Tapatíos l'instant où ils ont été libérés !

Horloge du Palacio de Gobierno

Horloge du Palacio de Gobierno

Bon elle n'est plus à l'heure car ils l'ont remplacé, puis quelqu'un a de nouveau tiré dessus pour garder cette belle image historique mais pas à l'heure exacte malheureusement... 

En rentrant dans le Palacio je ne m'attendais à rien, je n'avais aucune idée de ce que renfermaient ces murs, et ne pensais surtout pas à vivre un moment si intense ! 

À la première marche de l'escalier principal on commence à apercevoir une peinture représentant des corps sans vie gisant sur le sol, une scène de guerre impressionnante. Et plus on gravit les marches plus on se retrouve minuscule être humain fasse à cette fresque terrifiante de plus de 400m² ! 

En montant les marches du Palacio de Gobierno

En montant les marches du Palacio de Gobierno

Pour réellement comprendre les œuvres de Orozco il faut se creuser les méninges, être ultra cultivé afin de trouver les dizaines de détails cachés, les métaphores, les symboles... Ce n'est pas juste visuel, c'est surtout intellectuel ! 

Cette oeuvre donne des frissons, c'est sans doute l'oeuvre la plus poignante que j'ai vu.

J'étais assise là sur les marches toute petite chose que je suis face à 400 m² d'oeuvre puissante, rougeoyante. Hidalgo brandit son poing et sa torche face à nous et nous poursuit avec. Des centaines de corps gisent, la guerre est en plein mouvement devant nous les hommes semblent dépourvus d'âmes, ils s'entre-tuent et nous sommes devant impuissants.

Pire encore sur notre droite (évidemment) nous assistons à l'élévation du nazisme, à ces clowns qui dirigent le monde, à ce cirque politique. Hitler soupçonné d'être de sang juif par son grand-père se lève contre son propre peuple et dirige un génocide sadique. Ces grands dictateurs se passent la balle personne ne veut être vue comme le méchant.

On marche sur la tête et pourtant cela fonctionne.. 

Partie droite de la fresque

Partie droite de la fresque

Être là assise sur ces marches, agressée par toute cette violence visuelle, cette maigre palette du noir au rouge , cette vie sans soleil où la mort est reine me fait trembler presque de pleurer.

Je me lève et dis : "il faut sortir je n'en peux plus..."


Dans ma tête j'ai plein de questions, comment ce fait il qu'un homme puisse avoir des images si fortes et traumatisantes dans son cœur, comment se fait-il que les hommes se détruisent ainsi, comment peut-on trouver raison valable à la destruction de l'humanité. Pire encore comment peut-on en être l'instigateur? La soif de pouvoir est une maladie qui n'a aucune limite, elle rend inhumain, elle peut nous faire détruire la planète et nos frères est aller se coucher sans remords

Hidalgo menant le peuple

Hidalgo menant le peuple

Ça me fait penser qu'hier j'ai vu le documentaire de Michael Moore :

"Where to invade next"

Il se trouve en Italie dans une usine où tout le monde semble heureux et travail dans des conditions exemplaires, puis Moore dit aux patrons de l'usine : 


- Vous en tant que PDG si vous procédiez comme les Américains vous gagneriez plus et auriez plus d'argent rien que pour vous. 
Et la femme répond

- À quoi ça sert d'être plus riche? À quoi bon s'enrichir? Vraiment à quoi ça sert? C'est important de travailler avec des personnes souriantes, en bonne santé, avec qui on noue des liens humains. Si j'ai le droit à de belles vacances, eux aussi.

Tout est dit... Regardez ce documentaire il est vraiment génial et redonne espoir car on fonce tête baissée dans notre système on n'y voit que le mal partout alors qu'au final on est entourés de belles idées !

 

Ici une petite vidéo de l'ampleur de la fresque de Orozco au Palacio.

Vidéo de la fresque du Palacio Gobierno

Terrorisée et fascinée à la fois par ce témoignage de la révolution Mexicaine j'ai tout de même voulu retourner dans le Palacio pour une visite explicative. Le guide était génial, pour ceux qui auront la chance d'aller à Guadalajara je vous le recommande fortement d'y faire un tour! 

Je ne vais donc pas spoiler plus..

Sachez tout de même que maître Orozco voyait très mal et avait une main en moins.. Mais ça ne l'a pas empêché de faire des kilomètres d'œuvres engagées à travers le Mexique et les États-Unis !  !

Il faut ensuite se diriger vers l'institut  Cabañas pour admirer sur ses murs et ses plafonds 1200 m² de peintures murales de Orozco. Elles sont considérées par beaucoup comme le meilleur de son œuvre. Ce bâtiment a été déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO le 4 décembre 1997. Ici j'ai eu la chance d'assister à une visite guidée de presque 3h par le maestro Rubén Rodriguez Corona dont j'ai acheté le livre "Si el Hospicio Cabanas hablara" qui relate des histoires et légendes de l'hospice.

Hospicio Cabañas

Hospicio Cabañas

On y trouve la célèbre fresque "El hombre de fuego", mais aussi des dizaines d'autres. Toutes plus symboliques et historiques les unes que les autres. Ces murs renferment une histoire très forte et passionnante. Je vous conseil le film "En busca de un muro" sur la vie de l'artiste à New-York, et bien sûr comme internet est notre ami vous y trouverez tout ce que vous voulez savoir sur ce grand artiste Mexicain. 

(J'ai abandonné le géant Google pour Ecosia un moteur de recherche qui plante des arbres grâce à votre activité sur internet... Tu fais tes recherches sur le web avec Ecosia, le publicités liées aux recherches génèrent des revenus dont ils se servent pour planter des arbres... Parfait non?! En savoir plus)

 

La visite de Guadalajara n'a pas été de tout repos, surtout moralement. Mais je suis ravie de connaître un artiste si fascinant et de le faire découvrir !

 

 

El hombre de fuego - J.C. Orozco

El hombre de fuego - J.C. Orozco

À tout bientôt !

 

La page Facebook !

Si je n'avais pas été peintre, j'aurais voulu être peintre !

Si je n'avais pas été peintre, j'aurais voulu être peintre !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article