Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
¿ Cómo Te Lama ?

Zamora, pour l'amour du Christ

Hier  j'ai visité Zamora, avec quatres camarades de classe, deux Chinois, une Russe, un Chypriote. C'est une petite ville située à environ une heure en bus de Salamanca. On y trouve des cathedrales, des Églises, des monastaires, des Jesus, des Jesus et des Jesus...

L'espagne est un pays splendide, la population est très agréable, ils sont les maîtres du jambon et de la fiesta, mais je n'en peut juste plus du petit Jesus. J'admet et ce même en temps qu'Athée que les édifices catholiques sont spectaculaires et ornementés magnifiquement, mais j'aimerais qu'il y ai autre chose à voir sincèrement.

Bref. Les copains Chinois sont en retard au rendez vous, on cours pour attraper le bus de justesse à 8h59 et nous voilà partis.

Zamora est la ville la plus représentative de l'art Roman de toute l'Espagne. Certains monuments sont construits à partir d'une pierre traditionnelle de la région, elle s'oxyde s'est alors que des nuances d'ocres à marrons se forment et se mélangent. Plutôt joli!

A Zamora il y a finalement presque plus de monuments religieux que de maisons, il en devient presque difficile de choisir où faire sa prière. 25 Eglises au total ! Dans certaines j'ai cru voir des croix de l'ordre des templiers, qui sait nous sommes peut-être passés à côté d'un trésor!
Il faudra en parler à Benjamin Gates.
Si je ne peux nier que les bâtiments soient beaux et que le travail effectué est incroyable je ne peux pas non plus nier que ça me fou les j'tons!! Plusieurs fois dans la rue on peut se retrouver nez à nez avec des statues 
FLIPPAAAAANTESqui représentent des hommes avec l'habit traditionnel de leur confrérie. 
What? 
En Espagne la semaine Sainte est certainement la plus importante de l'année, durant laquelle les rues se remplissent de personnes vêtues de tuniques à chapeaux pointus (turlututu) dont seuls les yeux sont visibles. Ces hommes et femmes portent des chars pesant jusqu'à 5 tonnes, représentants des moments de la passion du Christ. Ils sont majestueux et d'une finesse incomparable. Il faut parfois jusqu'à 250 hommes pour porter un char dans les rues durant plus de huit heures.
En faisant des petites recherches un peu plus approfondies sur le net pour bien comprendre ces traditions, j'ai pu constater que chaque personne qui parlait des festivités de la semaine Sainte les qualifie de fabuleuses, géniales, magnifiques... Alors je suis peut-être la première à le dire, mais moi ça me fou une peur bleue, rouge, verte comme vous voulez. Lors de mon premier voyage scolaire en Espagne, à Santander il me semble. En traversant un tunnel bien sombre, nous nous sommes retrouvés face à une de ces processions, et je peux dire que cela ma traumatisée. 
Enfin chacun ses gouts, mais pour moi c'est juste trop.
A cette époque ma prof d'Espagnol nous avait alors raconté l'importance pour les Espagnols de ces mouvements et nous avait alors raconté une histoire.
 
Nous sommes alors à Malaga au temps de Charles III, les rues sont désertes et la semaine Sainte ne peut pas être célébré car nous sommes en pleine crise, le choléra est partout. Les prisonniers de la ville ont une drôle d'idée car ils décident donc de se mutiner et de s'échapper de la prison. Mais certainement pas pour aller refaire leur vie ailleurs, non non, pour célébrer la semaine Sainte et porter sur leurs épaules la statue de Jesus de Nazareth et ensuite retourner sagement dans leurs cellules.
On n'a pas vu de prisonniers aussi obéissants depuis un bail. 
Ayant pris connaissance de cet acte d'amour pour Jesus, le monarque octroie à l'image de Jésus, appelé dès lors "Jesus el Rico" le privilège de désigner au hasard (à l'aide de son bras articulé) un prisonnier sans délit de sang, afin de le libérer, de le bénir et de le célébrer... Et ce chaque année durant la semaine Sainte. Ca fait environ 250 ans que ça dure alors si vous voulez commettre un délit assurez-vous de le faire à Malaga, avec un peu de chance on ne sait jamais...
Sachez que Antonio Banderas est un membre de la confrérie "larmes et faveurs" et qu'il ne raterait pour rien au monde une procession de semaine sainte, il en est même le meneur. 
Pour en revenir à Zamora, c'est une mignone petite ville, mais on a vite fait le tour.  Hier la ville était presque déserte je ne sais pas si c'est habituel ou non. C'est aussi un endroit connue pour ses cigognes, qui font leurs nids sur les clochers des églises.
Bien entendu, la petite mésaventure de la journée, nous avons réussi à nous perdre donc nous avons loupé le bus de 17h, obligés d'attendre 2h le suivant dans la gare acompagnés du fameux "chocolate con churros" devant un match de foot, ce qui a beaucoup plu aux garçons, bien moins aux filles!
 
Nous sommes dimanche et voilà que ma deuxième semaine à Salamanca s'achève,  j'en suis donc à la moitié de mon parcours scolaire Espagnol et dans une vingtaine de jours je foulerais le sol Péruvien. ENFIN! 
Des trucs flippants
Des trucs flippantsDes trucs flippantsDes trucs flippants
Des trucs flippantsDes trucs flippants

Des trucs flippants

De l'art... (papa le cochon je sais qu'il est de toi!)De l'art... (papa le cochon je sais qu'il est de toi!)
De l'art... (papa le cochon je sais qu'il est de toi!)De l'art... (papa le cochon je sais qu'il est de toi!)

De l'art... (papa le cochon je sais qu'il est de toi!)

Des animauxDes animaux
Des animaux

Des animaux

Une architecture sympaUne architecture sympaUne architecture sympa
Une architecture sympa

Une architecture sympa

De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman
De l'art roman

De l'art roman

Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus
Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus

Des Jésus, des copains de Jésus, de la déco de Jésus

Une cathedrale en accord avec son temps. Twix deux doigts coupent faim..Une cathedrale en accord avec son temps. Twix deux doigts coupent faim..

Une cathedrale en accord avec son temps. Twix deux doigts coupent faim..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article